Inscription Connexion

Connexion

S'inscrire | Mot de passe perdu?

Pas encore de compte ?

Inscription
Inscription Connexion

Blog et articles vidéos

Tous les articlesMentalOrganisation de jeuRevue de presseTechnique

Coucou Coincoin

Par FRÉDÉRIC BLUM

Second article de la série consacrée à la présentation de la Team. Aujourd’hui on découvre Steve alias Coincoin, spécialiste du PLO (Omaha) qui nous raconte son parcours atypique.

FB : Tout d’abord, explique-nous comment tu as découvert le poker ?

Coincoin :  J’ai découvert le poker avant ma majorité grâce à mon père. A l’époque il regardait les émissions télé consacrées à ce jeu sur une chaîne payante avec Patrick 😉 Mais sans pour autant vraiment devenir fan du truc. Ce n’est que plus tard, pendant mon année de médecine, que je m’y suis consacré un peu plus assidûment. Disons que je me suis plus attardé sur le poker que sur mes études 😉 En fait, j’ai vraiment commencé à étudier le jeu, et à jouer beaucoup plus à cette période.

FB : Donc au début, tu menais de front tes études de médecine et le poker ?

Coincoin : Très sincèrement dans un coin de ma tête, j’avais déjà give up les études 😉 La première année de médecine prend énormément de temps avec du taf de ouf, et c’est très difficile d’avoir une autre activité en parallèle. J’ai assez rapidement pris l’option d’étudier de manière plus assidue le poker que médecine 😉

FB : Est-ce qu’il y a eu un déclic ? Un moment où tu t’es dit  je vais en faire mon job ?

Coincoin : Après avoir pris la décision d’arrêter mes études, chez mes parents, à 18 ans. C’est là que je me suis mis à jouer de manière plus régulière, car je me suis aperçu que je gagnais assez souvent. A partir de là, le run good de trois, quatre mois d’affilés continuait avec “beaucoup d’argent” au fur et à mesure des parties. Je me suis dit qu’avec un peu de travail il y avait moyen de faire quelque chose. J’ai commencé par le hold’em en cash-game où j’ai pu monter ma BR très rapidement.

FB :  Tu n’as jamais douté ? 

Coincoin : Quand j’ai commencé à perdre et à ne plus trop prendre de plaisir à jouer… Mais j’ai découvert le PLO ! La révélation : avec autant de cartes dans les mains ça ne pouvait qu’être bien 😉 J’ai débuté avec les HU sur une room célèbre, puis je me suis mis à jouer des réguliers. Sans fausse modestie, je ne les trouvais pas extra, car j’arrivais à gagner souvent. Très rapidement je suis monté à 15 K de côté, et j’ai décidé de m’installer seul. J’ai continué à jouer régulièrement et les résultats ont suivi. Avec du recul, je ne me suis pas vraiment posé beaucoup de questions avant de foncer. J’avais 18 ans, mon bac en poche, peu de projets et l’opportunité s’est présentée, je l’ai saisi.

FB :  Quel a été le regard de tes proches quand tu as annoncé que tu avais décidé de vivre du poker ? 

Coincoin : Très très très compliqué… Et ce, même si ma famille est très joueuse, que ça soit cartes ou jeux de société. Donc le fait que je joue au poker n’a surpris personne. Par contre quand j’ai annoncé que j’allais déménager et devenir indépendant, ils se sont posés beaucoup de questions. “De quoi tu vas vivre ?”, “Comment tu vas faire ?”, “Comment c’est possible ?”. C’est là que j’ai annoncé que l’argent que j’avais, venait de mes gains au poker et que j’allais continuer à jouer. Forcément mon choix n’a pas été compris, choix bancal pour certains, et j’ai pu en choquer d’autres. Mon objectif était de leur prouver que c’était possible, que je pouvais vivre de ma passion. J’étais assez seul, à part deux trois amis très proches qui comprenaient mon choix. A ce stade, je n’avais pas d’autre objectif que de jouer le mieux possible par plaisir, sans plan de carrière.

FB :  Quel est le conseil le plus important que tu pourrais donner à quelqu’un qui débute dans le poker ?

Coincoin : Sans aucune hésitation : la gestion de ta BR ! Et je parle en connaissance de cause. Il m’est arrivé de jouer hors bankroll en HU contre un top player sur des tables aux blinds 10/20 € à 2 K la cave, alors que je n’avais que 15 K de BR. Heureusement j’ai eu la chance de gagner un pot à 7 K avec une main que j’estimais très faible, mais finalement gagnante à l’abatage. C’était l’électrochoc qui m’a fait vraiment prendre conscience de l’importance de la BR management. Depuis je ne fais plus ce genre d’erreur. De plus, avoir une bonne gestion te permet également d’augmenter tes limites, tout en jouant de la même manière que sur la limite inférieure. C’est important de jouer de façon identique quels que soient les pertes et les gains sur une partie, pour ne pas partir en tilt.

Maintenant, si je devais donner un deuxième conseil ça serait la gestion de son temps pour bosser son jeu. Idéalement j’adopterais le ratio 1/4 de formation  – 3/4 de jeu.

FB :  Donnes-tu de l’importance à l’égo ?

Coincoin : Il faut en avoir, c’est une partie intégrante du jeu, ça permet de repousser ses limites. Le plus dur c’est de savoir où placer le curseur 😉 On ne joue pas pour gagner de l’argent mais pour jouer du mieux possible ; et c’est en jouant bien que l’argent vient.

FB :  Et aujourd’hui ?

Coincoin : Après plus de cinq de poker pro, je joue principalement en PLO 200, et je ne cherche pas spécialement la limite supérieure. Par contre, je me forme toujours dans d’autres variantes comme les sng, spins, etc… Je continue toujours de bosser pour améliorer mon jeu. D’ailleurs, dans mes séances en tant que coach, j’apprends aussi des autres 😉

FB : Enfin pour finir, pourquoi Coincoin  ?

Coincoin : Ma main fétiche au hold’em c’est la pocket 22. Son surnom c’est double duck (double canard) que j’ai raccourci en Coincoin 😉

 

Propos issus de l'interview vidéo réalisée par Jeremy Segala.

.

Copyright © - Julien Rouquet, 2020