Inscription Connexion

Connexion

S'inscrire | Mot de passe perdu?

Pas encore de compte ?

Inscription
Inscription Connexion

Blog et articles vidéos

Tous les articlesMentalOrganisation de jeuRevue de presseTechnique

Le Flop, la passion du poker

Par FRÉDÉRIC BLUM

Aujourd’hui on fait la part belle au monde associatif avec la découverte d’un club petit par la taille mais grand par la passion qui anime ses adhérents : Le Flop, situé en pleine campagne Berrichonne, à Soulangis. Triple vainqueur du Papy Jack Tour : une semaine pokeristique en Espagne, qui fera l’objet d’un prochain article. Allons à la rencontre de son trésorier emblématique, Jean-Jacques Martinat alias Jiji !

FB : Jiji, raconte nous le Flop

Jiji : Ce club a été créé en 2009 par quatre amis, on va attaquer notre 13e année déjà. Même si des quatre du début, je reste le seul au sein du club, l’idée de départ était de fonder un club familial. D’ailleurs, et ce, depuis le commencement, on adhère au club par parrainage avec acceptation du bureau. Nous avons volontairement limité à 54 adhérents, en lien avec nos six tables à la création du club : six tables de neuf joueurs 😉 Même si aujourd’hui nous disposons de 14 tables personnalisées, merci à nos généreux partenaires, nous avons maintenu le nombre maximum d’adhérents pour conserver l’esprit familial souhaité lors de la création. Pour illustrer cet esprit, nous avons loué un gîte pour les cinq ans et les dix ans du club sur un week-end, où tout le monde joueurs, conjoints et enfants étaient invités.

La particularité c’est qu’on joue essentiellement des sng, et tous les 15 jours. Le classement du championnat s’établit selon les résultats des différentes parties.

FB : Le club est également adhérent du Club des Clubs ?

Jiji : Effectivement, depuis 2015 nous avons adhéré au CdC, ce qui permet d’envoyer trois de nos membres à la finale individuelle chaque année. J’ai d’ailleurs, à titre personnel rejoint le conseil d’administration du Club des Clubs. Cela me permet notamment de voir l’envers du décor de cette association, dont la vocation de fédérer le monde du poker associatif demeure un objectif important à mes yeux. Le fait d’adhérer au CdC donne également un enjeu supplémentaire aux premiers du championnat par cette possibilité de participer à la finale Cnic qui reste un évènement important dans une saison. En effet, cela permet de “consacrer” le champion de France des clubs amateurs 😉 A noter pour l’anecdote qu’un de nos adhérents l’a été en 2015 😉  Enfin, depuis cette année, le Flop est partenaire de Texapoker dans le cadre de leur projet “Renaissance”.

FB : Et le Papy Jack Tour, qu’est-ce que c’est ?

Jiji : C’est une semaine de vacances en Espagne organisée autour du poker. Durant cette semaine, plusieurs tournois sont proposés au Casino de Lloret de Mar avec croupiers. Le festival regroupe une trentaine de clubs de la France entière pour environ 300 joueurs. Le club y participe depuis 2014 car l’esprit familial qui anime cette semaine correspond pleinement à nos valeurs. Du poker dans une ambiance détendue, des vacances au soleil, de la bonne humeur, la famille, tout est réuni pour une semaine qui permet également de souder les liens entre les membres 😉 C’est quasiment une semaine de team bulding en fait 😉 Du covoiturage est organisé, certains partent en minibus, la famille vient également. Cela représente plus d’une trentaine de personnes et une vingtaine d’accompagnants tout de même !

FB : Et en plus, le Flop brille régulièrement lors de cette semaine ?

Jiji : Effectivement, notre première participation date de 2014 et depuis nous y allons chaque année. En six participations, nous avons terminé chaque fois sur le podium dont trois fois sur la plus haute marche. Pour la petite histoire, nous avons d’ailleurs floqué nos polos de trois étoiles qui symbolisent ces victoires 😉 Première victoire pour notre première participation devant 32 autres clubs et 292 joueurs au total. Nous étions 23 joueurs sur un effectif de 54 membres du club. Cela donne une idée de l’engouement de nos adhérents pour cette semaine.  La seconde année, on récidive en remportant de nouveau le festival. Puis, après avoir terminé, 3e, second deux années de suite, on renoue avec la victoire lors du dernier festival en date, en 2019. Avec cette troisième étoile, les organisateurs ont offert au club une table personnalisée 😉

A titre individuel, les gagnants ont remporté des package Vegas et l’Ept Dublin.

FB : Un mot de conclusion ?

Jiji : On a vraiment hâte de reprendre le live, même si on joue on line une fois par semaine c’est différent. Cela correspond moins à notre esprit familial. Et dès qu’on pourra repartir, on ira chercher cette quatrième étoile 😉

.

Copyright © - Julien Rouquet, 2020