Inscription Connexion

Connexion

S'inscrire | Mot de passe perdu?

Pas encore de compte ?

Inscription
Inscription Connexion

Blog et articles vidéos

Tous les articlesMentalOrganisation de jeuRevue de presseTechnique

Le p’tit nouveau

Par FRÉDÉRIC BLUM

Nouvel article de la série consacrée à la présentation de la Team. Aujourd’hui on découvre Julien, alias JulienG sur le site. 35 ans, deux enfants, basé en Savoie, il vient d’intégrer tout dernièrement la team et streame le PLO en cash game le mardi matin.

FB : Tout d’abord, explique-nous pourquoi le poker ?

Julien : J’ai découvert en 2005 avec le WPT et Bruel et des parties avec des potes, comme la plupart des vieux de mon âge ! Puis, j’ai joué pour la première fois online en freeroll en 2006 sur Everest poker. J’ai ensuite grind les sng, les tournois et le cg en NLHE. Puis, j’ai fait une grosse pause entre 2014 et 2019 avec un peu de live toutefois. Aujourd’hui je me concentre uniquement sur le PLO en cash game car c’est là qu’il y a le plus d’action, et que je prends le plus de plaisir.

FB : Comment as-tu intégré la team ?

Julien : J’ai été coaché quelques heures par CoinCoin car mon jeu était perdant. Pour autant, je trouvais la majorité des joueurs mauvais. Après quelques modifications dans mon jeu, me voici solide gagnant et Coincoin m’a rapidement proposé de streamer sur la chaîne de Julien. J’ai accepté avec plaisir l’expérience me semblait intéressante. Aujourd’hui, je streame le PLO en cash game le mardi matin.

FB :  Aujourd’hui tu ne te considères pas comme un joueur pro ?

Julien : Effectivement, je ne suis pas pro ! J’ai une petite entreprise, un food truck bio et végétarien. Les seules fois où je me suis consacré à temps plein au poker se sont mal passées car au final j’ai besoin d’autre chose que le poker pour être épanoui. Être à 100 % dans ce jeu ne me convient pas, et j’ai toujours été plus performant lorsque j’avais autre chose à côté, que ce soient les études, le food truck aujourd’hui, et même les enfants. Cela m’aide à garder l’équilibre, et ne pas être trop aliéné par les cartes.
Donc, lorsque j’ai commencé à jouer je n’ai pas forcément eu de remarques de mes proches et mon entourage, car j’ai toujours gardé les pieds sur terre. J’ai continué mes études qui sont restées la priorité, et le poker m’a permis d’être indépendant financièrement rapidement, ce qui a probablement rassuré tout le monde 😉

FB :  Aurais-tu un conseil à donner ?

Julien : Amusez-vous ! Prenez du plaisir à jouer ! Et de manière générale prenez du plaisir dans ce que vous faites. Si vous jouez au poker pour l’appât du gain, ça ne marchera pas. En tout cas pas sur le long terme. Quand j’étais à 100 % sur le poker, je n’avais pas forcément envie de jouer mais “c’était le boulot”, donc il fallait jouer. L’état d’esprit était mauvais et les résultats n’ont pas suivi. Aujourd’hui je m’éclate à jouer, sans pression car j’ai beaucoup d’autres centres d’intérêts à côté, et les résultats dépassent mes espérances ! C’est important pour moi d’être équilibré.

FB :  Un mot de conclusion ?

Julien : Ayez conscience de votre niveau, et essayez de ne pas vous voiler la face. J’avais beau trouver les autres joueurs mauvais, il n’empêche que d’après mes résultats, mon jeu était perdant. Il faut l’accepter et ne pas se mentir, sinon on ne peut rien faire pour s’améliorer. En revanche, si on laisse son égo de côté, c’est là qu’on va pouvoir prendre conscience de nos faiblesses, et que l’on va commencer à bosser dessus. Et pour aller plus vite, ne pas hésiter à se faire accompagner !

.

Copyright © - Julien Rouquet, 2020